Comment offrir un travail sécurisé et durable aux handicapés ?

Une loi a été établie pour obliger les entreprises, selon leur taille, à recruter un certain nombre de personnes en situation difficile. Pour ne pas porter atteinte aux entreprises dans lesquelles ils sont insérés, ces travailleurs doivent répondre à certains critères de qualification. Des firmes assurent l’insertion professionnelle de ces catégories d’individu en leur offrant des formations et un travail.

Les meilleures formations pour les travailleurs handicapés

Contraindre les sociétés à embaucher des personnes handicapées est une façon de protéger les droits de l’homme. En effet, selon la Déclaration universelle des droits de l’homme, tout le monde a droit à la protection et à un travail. Les personnes handicapées doivent avoir leur place dans le monde du travail, mais cela n’exclut pas le fait qu’elles doivent avoir les compétences requises pour les tâches qui leur seront confiées. Bien entendu, la vitesse de traitement d’une personne normale et d’une personne atteinte d’un handicap ne sera sûrement pas la même, toutefois la qualité sera exigée. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle des formations internes et externes particulières doivent être données préalablement à ces catégories de travailleurs.

Certes, les capacités d’assimilation d’une personne normalement constituée et d’une autre atteinte de mongolisme ne sont pas les mêmes. Toutefois, après une bonne formation professionnelle adéquate, la qualité de travail pourra être la même, et même la vitesse de traitement des tâches. À la base, le but d’une formation, pour les personnes handicapées, est d’avoir une autonomie professionnelle. Toutefois, il est possible d’aller bien au-delà de la capacité de travail auprès des institutions spécialisées dans l’encadrement de ces individus comme Ista49.

Les avantages des formations données par les organismes spécialisés

Les formations données aux personnes handicapées pour qu’elles puissent avoir les aptitudes nécessaires au travail, et trouver du travail, contribuent également à leur insertion sociale. Il faut faire la nuance entre l’insertion au niveau de la société et dans le monde professionnel. Être capable de travailler et avoir des compétences ne signifient pas forcément être sociable et avoir un savoir-vivre par rapport à son entourage. L’insertion au niveau social est donc un tout autre domaine.

Dans les sociétés comme l’ISTA (insertion sociale par le travail adapté), le but est justement d’intégrer l’individu dans la société par le travail. On a ici affaire à une société à but non-lucratif dont le principal objectif est de prêter main-forte aux personnes handicapées pour leur intégration dans une atmosphère civilisée. Dans cette entreprise, par exemple, 80% des travailleurs sont tous des personnes atteintes d’un handicap. En effet, les handicaps peuvent être d’ordre psychologique, intellectuel, social ou physique. Ainsi, les formations et les fonctions seront données en fonction des cas. La stratégie utilisée étant d’insérer les individus handicapés dans la société par le travail, il se trouve justement que les formations en interne ont pour but de créer un premier contact social entre personnes ayant une situation difficile. Concernant les formations en externe, c’est l’étape par laquelle il sera maintenant question d’habituer les travailleurs au contact des gens normaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *