Les bonnes astuces pour réussir le diplôme d’avocat

La profession d'avocat attire toujours autant les étudiants de droit alors même que la profession compte déjà 65 000 avocats en exercice. Pourtant, l'accès à la profession est difficile au regard des diplômes à obtenir et des qualités personnelles à avoir. 

Quelles sont les conditions pour être avocat ?

Pour être avocat, il est nécessaire évidemment d'avoir au moins un Master I de droit. Il s'agit d'un préalable pour passer l'examen d'admission au CRFPA. Cette admission est difficile et si l'étudiant échoue trois fois, une réorientation professionnelle sera nécessaire. Il est évidemment nécessaire de mettre toutes ses chances de son côté pour éviter un échec. Les étudiants peuvent se connecter au forum de la prépa CRFPA pour partager des informations, des difficultés et poser des questions. Il s'agit d'un bon outil pour ne pas rester seul face à un problème ou dans la préparation de son examen. Les matières du CRFPA sont très diverses. L'étudiant devra travailler le droit civil et plus particulièrement le droit des obligations avec les impacts de la réforme du 1er octobre 2016. Un an après la réforme, les sujets devraient être intéressants pour un futur avocat. Les matières de spécialité feront l'objet d'un cas pratique alors que la matière de procédure sera l'occasion de rédiger une consultation. Toutes les épreuves sont faites pour que l'élève soit en situation de travail. Il est testé sur sa capacité professionnelle. Les épreuves orales auront pour vocation de juger le candidat sur ses qualités personnelles et ses compétences linguistiques. Il est fortement conseillé aux élèves de faire des stages linguistiques pour se perfectionner.

 Faire des stages pour se préparer

Pour mettre toutes les chances de son côté, il est recommandé de faire des stages dans des cabinets d'avocat tout au long de son cursus. Pour connaître le métier, rien ne vaut de préparer des dossiers avec un professionnel. Les petits cabinets sont très formateurs, car ils permettent de traiter des sujets très divers (droit de la famille, droit commercial …) Certains disposent d'une vraie pédagogie permettant d'acquérir des réflexes lors de la constitution d'un dossier ou de la rédaction d'une consultation. Compte tenu du nombre de cabinets en France, il ne devrait pas être difficile de trouver un stage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *