A vous les secrets de la domotique !

La maison d’aujourd’hui fait souvent des emprunts à celles d’hier. On affectionne les matières brutes, dans sa décoration. On aime les murs en brique sur lesquels pendent les ustensiles en métal, le plan de travail en bois épais et la planche à découper, les sols en tomettes orangées ou bien les parquets bien brillants de cire. Fini le temps où était plastique, aujourd’hui on aime l’authentique, la trace du début vingtième ou encore d’avant. C’est cela la tendance, le chic du début du vingt-et-unième siècle. Pourtant les maisons n’ont jamais été aussi connectées qu’aujourd’hui, parce que l’on raffole aussi de technologies

Se former à la domotique

Si l’ancien est préférable pour ses charmes, aujourd’hui les appareils sont ultramodernes et ‘on communique avec eux à distance. Les fours ont des programmes d’une sophistication que l’on n'imagine même pas lorsque l’on le arpente les rayons des boutiques d’électroménager, les lave-linges sont capables de s’ouvrir seuls si on le leur demande en amont du lancement du cycle de lavage, etc. Mais pour maîtriser tout cela, il est conseillé de suivre une formation sur la domotique, afin de comprendre mais surtout de maîtriser tous les tenants et aboutissants des possibilités de ces maisons connectées. Parce que si aujourd’hui elles sont encore des exceptions, demain elles seront la règle.

Toutes les marques s’y mettent

Aujourd’hui les plus connus des constructeurs comme les plus novices en matière d’aménagement se mettent à la domotique. Alors un technicien qui ne serait pas formé à ce type de technologies nouvelles ne serait pas en mesure d’intervenir dans certaines habitations, mais surtout il se priverait d’un avenir qui s’ouvre à lui. En effet avec ces appareils modernissimes, il y a tout un nouveau marché qui s’ouvre, non seulement pour les développeurs de solutions domotiques, mas aussi pour tous ceux qui auront la charge de les installer et de les faire fonctionner dans les maisons de demain. Nous sommes déjà tous connectés, alors demain ce sera encore davantage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *