Bien comprendre le système bancaire

Un grand nombre de personnes confient leur épargne à la banque pour plus de sécurité. Dans le même temps d’autres la sollicitent pour obtenir des prêts. Un système bien établi est mis en place pour répondre aux besoins de ces deux catégories de personnes. Voici quelques éléments qui pourraient vous aider à bien comprendre le système bancaire.

Qu’est-ce que le système bancaire ?

Le système bancaire est très facile à comprendre. Ces informations vous seront utiles surtout si vous vous demandez quelle banque en ligne choisir.

Définition

Le système bancaire est un réseau ou un regroupement d’institutions spécialisées qui offrent des services financiers. Il est constitué de banques commerciales et de banques secondaires qui se trouvent dans une même zone monétaire. Ce système est supervisé par la banque centrale qui a pour rôle de gérer toutes les banques qui en font partie. C’est elle qui régule l’émission des billets de banque et qui établit la politique monétaire. Les institutions bancaires se chargent de contrôler l’exploitation faite du système de paiement, d’octroyer des prêts, d’accepter les dépôts d’argent et d’aider les entreprises pour les investissements.

Fonctionnement

Les systèmes bancaires jouent plusieurs rôles en fonction de leur réseau d’établissements. Les banques centrales distribuent de la monnaie aux autres banques en établissant les politiques qui y sont liées. Les banques et les institutions financières les utilisent pour effectuer des transactions ou des mouvements sur le marché financier. En outre, les banques commerciales permettent aux non financiers de disposer de fonds sous forme d’emprunt ou de dépôt pour effectuer des achats et payer des factures.

En clair, la banque est un intermédiaire entre celui qui dépose de l’argent et celui qui emprunte. En effet, le dépôt effectué par les déposants est utilisé pour octroyer un crédit à celui qui a besoin d’un emprunt. Lorsqu’une banque vous accorde un prêt, vous devez vous engager à rembourser cette somme dans son entièreté ainsi que d’autres frais. Il s’agit des intérêts, des frais de dossier ainsi que l’assurance emprunteur. Ces intérêts sont partagés entre la banque et les déposants. Les banques qui ont un but lucratif facturent des intérêts importants sur les prêts mais payent beaucoup moins sur les dépôts.

Le risque

En effectuant des emprunts, la banque court le risque de ne pas pouvoir recouvrer les paiements de crédit. Un problème se posera alors pour retourner l’argent du déposant, c’est ce qu’on appelle le risque de crédit. Dans ce cas, il devra se baser sur de nouveaux dépôts pour financer les demandes de retraits des déposants. Il peut arriver qu’elle ne dispose pas de fonds ni de refinancement pour ces retraits, c’est le risque d’illiquidité. Il est important que les banques soient rigoureuses au niveau des recouvrements pour ne pas faire face à ces genres de risques qui conduisent parfois à la faillite.

Les types de banque

Plusieurs types de banques composent le système bancaire, elles peuvent être classées selon les activités qu’elles exercent.

Les banques commerciales

Elles offrent des services pour les particuliers et les entreprises. On parle de banque de détail lorsque ces banques proposent aux familles et à des particuliers la gestion de crédit ainsi que des dépôts d’argent. Les banques commerciales fonctionnent avec la mise en place des entités spécialisées telles que l’épargne et le crédit.

Elles sont créées pour répondre à un certain nombre de besoins des clients. Il peut s’agir d’un prêt pour avoir accès à un logement, à une voiture ou même pour les études. Il faut noter que le taux d’intérêt pour les personnes qui épargnent est plus élevé dans ces banques. Cela est dû au fait que ces fonds sont utilisés comme prêts pour les hypothèques par exemple.

Les banques communautaires

Ces banques sont plus petites que les banques commerciales puisqu’elles privilégient le marché local. Les services proposés sont plus personnalisés et elles établissent de bonnes relations avec les clients. Ici, ce sont les clients eux-mêmes qui sont les propriétaires de leur coopérative de crédit. Ce type de banque fournit des services très abordables et qui correspondent aux besoins de chaque client. Pour y adhérer, il faut nécessairement faire partie des membres du domaine d’adhésion établi. Ce sont généralement les fonctionnaires, et autres professionnels qui résident dans une même zone géographique.

Les banques en ligne

Encore appelées e-banking, les banques en ligne fournissent des services par le biais d’internet. Il est courant de voir les autres types de banques proposer des services en ligne. Mais il existe aussi des banques qui sont uniquement disponibles en ligne et qui n’ont pas d’agence physique. Ces services bancaires n’ont pas de succursales et ne proposent pas toujours les mêmes services que les banques classiques. Vous devez donc prendre en compte certains aspects pour savoir quelle banque en ligne choisir. Il peut s’agir d’une banque classique avec des services en ligne ou d’une banque exclusivement digitale.

Les banques d’investissement

Ce sont des banques particulières, qui sont au service des grandes entreprises pour les accompagner dans leurs opérations financières. Elles peuvent être des structures spécialisées dans l’investissement, mais dans certains cas ce sont des divisions des banques classiques. Les banques d’investissement financent les entreprises grâce aux offres publiques ou aux obligations. Elles sont sollicitées pour les introductions en Bourse, les augmentations de capital ainsi que les fusions et acquisitions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *