Devenir conseiller conjugal : ce qu’il faut savoir

Problèmes de couples, difficultés de communication, crises familiales … Les conseillers conjugaux sont de plus en plus sollicités pour intervenir et aider dans la gestion des crises conjugales. C’est un métier très prometteur qui nécessite qu’on fasse le point. Comment le devenir ? Quels sont les pré requis? Faut-il suivre une formation en thérapie de couple ? On vous dit tout.

La mission du thérapeute conjugal

Le conseiller conjugal est la personne vers qui on se tourne en cas de problèmes familiaux : crises au sein du couple, problèmes de communication, problèmes sexuels, conflits parents-enfants, etc. Il tend une oreille attentive et aide à trouver le fond du problème pour le résoudre. Il aide à renouer le dialogue et donne ainsi des conseils et une assistance pour faire face aux obstacles rencontrés.

Le thérapeute conjugal exerce dans le milieu hospitalier :

  • auprès des  services de Protection maternelle et infantile (PMI)

  • dans des centres d’écoute téléphonique

  • avec des associations d’aides et soutiens aux familles

  • dans les établissements d’information, de consultation et de conseil familial (EICCF)

  • dans un cabinet privé de manière libérale.

Il peut donc être consulté individuellement, en couple ou en groupe. Il accompagne les couples, les familles, les adolescents, et même les célibataires dans leurs problèmes.

Les qualités requises d’un conseiller conjugal

Il est à la fois travailleur social et psychologue. Il doit avant tout avoir le sens de l’écoute et de l’empathie. Il faut qu’il puisse mettre la personne en confiance pour qu’elle se libère. Il doit être réactif et observateur afin de fournir les solutions adéquates à chaque situation qui se présente. Il est souvent amené à gérer des cas difficiles. Il est donc crucial qu’il ait du tact et de la patience. Le conseiller conjugal est tenu aux secrets professionnels, car des situations délicates et personnelles lui seront évoquées, il va de soi qu’il doit faire preuve de beaucoup de discrétion.

Quelle formation suivre pour devenir thérapeute conjugal ?

Pour exercer la fonction de conseiller conjugal, il faut être titulaire d’une attestation de qualification de conseil conjugal et familial. Celle-ci est obtenue à la suite d’une formation de deux ans et d’un stage. C’est une formation continue au sein d’un organisme agréé par l’État. Elle est accessible à tous les corps de métier. Les professionnels du secteur médico-social (infirmiers, sages-femmes, psychologues …) peuvent y avoir accès directement. Pour les autres secteurs professionnels, il faut une remise à niveau avant la formation. Il existe également des formations spécialisées, comme la formation en thérapie de couple, pour ceux qui souhaitent approfondir leurs connaissances. Plus détails sur cette spécialisation sur https://www.gestalt.fr/formation-therapie-de-couple/

Conseiller conjugal : Un métier d’avenir ?

Un conseiller conjugal peut exercer dans de nombreux centres sociaux et structures médicales. Les offres en la matière ne manquent pas bien que pour la plupart sont des postes à temps partiel. Il faut seulement savoir qu’exercer en libéral rapporte bien plus qu’en étant salarié ou vacataire. La carrière d’un thérapeute conjugal peut évoluer, bien que ce soit déjà une évolution de carrière. Il peut se tourner vers la médiation familiale après avoir obtenu le DEMF (diplôme d’État de médiateur familial).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *