Et si on se testait ?

Le test psychologique, qui n'a jamais succombé à l'appel de ses questions/réponses que ce soit sur le magazine en salle d'attente ou sur les réseaux sociaux. Il est clair que la plupart font de la psychologie de « supérette » mais quels sont vraiment les avantages de ce genre d'évaluation.

Les fonctions du test

Un outil professionnel

Le but premier de la réalisation d'un test psychologique est avant tout professionnel :

  • Management
  • Personnalité
  • QI, aptitudes
  • Risques psychosociaux (stress, résilience…)

Ils permettent aux ressources humaines de mener à bien leur recrutement, de développement de personnel ou encore de formation pour les employés.

Un intérêt clinique

La seconde utilité du test vise la santé, comme pour la première visite médicale à la maternelle, de nombreux points peuvent être abordés en matière de test  :

  • Test de l'attention
  • Autisme
  • Créativité
  • Gérontologie
  • Intelligence
  • Neuropsychologie
  • Outil de remédiation
  • Personnalité
  • Projectif/systémie
  • Psychomotricité
  • Psychopathologie

Voici les grands axes qui concernent la santé mentale et le bien-être, faire ces évaluations permet ensuite d'apporter les soins nécessaires aux différents cas afin de les accompagner au mieux. 

Un produit de management

Et oui, les réseaux sociaux en sont friands, Marc aura bien saisi l'avantage avec ces petites questions qui semblent anodines et vous permettent de « vous connaître » d'avantage entre amis, c'est surtout lui qui rafle toutes vos données pour vous proposer des publicités ciblées. Le test psychologique et de personnalité devient rapidement un outil de manipulation, vous voulez savoir quel personnage vous êtes dans la dernière série tendance sur Netflix et le site partenaire vous demande de vous connecter avec vos identifiants facebook, il vous demande un accès à vos données personnelles et à vos amis, et le tour est joué, ils ont tout récupérer. L'intérêt n'est clairement pas pour la personne qui fait ce test, mais pour le potentiel lucratif que peut apporter vos données.

Dernièrement, un nouveau règlement général sur la protection des données a été mis en place ce 25 mai, vous avez d'ailleurs dû recevoir sur chaque plateforme sociale une demande afin de revoir cette protection. La grande ambition de ce RGPD est d'enfin considérer vos données comme « des attributs de la personne humaine », le but est de diminuer les abus et de sanctionner les géants du nets qui se sont servis de nos vies numériques pour en tirer profit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *