Le bilan de compétences en entreprise pour mieux choisir sa formation continue

Tous les salariés ont droit d’être formés afin de pouvoir s’améliorer professionnellement. Mais, quand il s’agit de définir ses souhaits en formation, ils se retrouvent très vite dans l’embarras du choix. Alors, pour ne pas se tromper dans le choix de sa formation continue, il est possible pour lui de faire appel à un bilan de compétences. On entend souvent parler de cette expression. Mais, en quoi cela consiste réellement? Comment se déroule ce type d’évaluation? Les réponses sont dans les lignes qui suivent.

Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ?

C’est un protocole d’évaluation qui permet à un salarié de faire le point sur ses compétences au travail ainsi que ses principales motivations. Il a pour finalité l’élaboration d’un projet de formation. Il est mené par un prestataire spécialisé. Dans le cas de l’évaluation des salariés, c’est un consultant spécialisé qui se charge de les évaluer. Les résultats du bilan pourront être pris en compte par logiciel de gestion des compétences et contribuer à la sélection de la formation à solliciter.

Mais, il ne faut pas oublier que cette opération est avant tout une démarche introspective qui permet à l’employé de faire le point sur ses réelles motivations et ses aptitudes diverses. Cela lui permettra de regagner confiance soi et d’opter pour une vision plus optimiste et réaliste.

Le bilan de compétences : pour qui et comment y accéder ?

Le bilan de compétences s’adresse à tous les salariés ayant au moins une année d’ancienneté au sein de l’entreprise et possédant cinq années d’expérience dans le domaine professionnel. Mais dans le cas d’un salarié en CDD, l’accès à un bilan de compétences est possible à condition d’avoir 2 années d’activité salariée durant les 5 dernières années et 4 mois étaient inclus dans les 12 derniers mois. Les conditions d’accès diffèrent également pour les intérimaires ou les demandeurs d’emploi. Toutefois, pour pouvoir effectuer une telle évaluation, le salarié doit d’abord en informer son employeur et prendre un congé de bilan de compétences. Mais, il lui est également possible d’y aller pendant les horaires de travail ou en dehors de ceux-ci.

Les étapes de la réalisation d’un bilan de compétences

La réalisation d’un bilan de compétences est répartie en trois étapes bien distinctes. D’abord, l’employé est appelé à prendre part à un entretien individuel afin de prendre connaissance du déroulement de l’évaluation. C’est également durant cette phase préliminaire que seront définis les besoins du salarié. Puis, la deuxième étape est celle de l’investigation. Elle permet de mettre en évidence les compétences du salarié ainsi que ses potentiels. Puis, seront dégagées les perspectives d’évolution de sa carrière. Enfin, la dernière étape consiste à l’établissement d’un projet professionnel et de définir les différentes étapes le composant. A la fin, le salarié recevra un document regroupant les différents résultats de son évaluation. Ils pourront servir d’informations de base sur le portail RH pour déterminer la formation en adéquation avec le salarié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *