Le système éducatif aux Etats-Unis : ses particularités et les différences avec la France

La France et les Etats-Unis ont deux systèmes différents sur bien des points. Que ce soit sur le plan de la santé ou concernant laspect éducatif, lavantage semble donné aux personnes aisées aux Etats-Unis. Les tarifs des écoles, particulièrement des écoles supérieures, sont assez restrictifs et permettent essentiellement à une élite dy accéder.

Mais les bourses au mérite, très communes outre-atlantique, permettent à certains jeunes ambitieux de rompre les codes pour entrevoir un futur brillant. Les bourses ne sont donc pas basées sur les ressources comme en France, mais sur la motivation. Une mentalité bien différente qui pousse vers le haut des étudiants stimulés par laide financière, à portée de révisions et de devoirs réussis. Mais les différences ne s’arrêtent pas là, bien au contraire.

Un programme de cours à la carte, notés différemment

Le programme scolaire est, en France, déterminé à l’avance par lEducation National et les professeurs ont peu de flexibilité pour aborder dautres sujets. Un étudiant du Nord étudiera globalement la même chose qu’un étudiant aux bords de la Méditerranée. Seules quelques options permettent de varier légèrement mais le socle principal restera commun à ces deux étudiants. Aux Etats-Unis, même si quelques matières sont obligatoires, les étudiants peuvent aussi choisir des matières complémentaires très variées. Ce fonctionnement singulier explique pourquoi le système de classe” avec emploi du temps commun à tous est inconnu des jeunes américains. Lemploi du temps dépend des options choisies et du moment auquel elles sont étudiées, soit au premier, soit au deuxième semestre.

A cet emploi du temps différent sassocie une notation différente bien connue, de A+ à F-. Jugée par certains moins stressante, il sagit au final dune notation sur une échelle graduée sensiblement similaire.

Un rythme différent

Sujet à débat, le rythme scolaire des étudiants français fait grincer des dents les spécialistes. Même si les vacances ravissent les jeunes, elles représentent des changements de rythmes non négligeables pour lhorloge humaine. Des vacances toutes les 6 à 8 semaines dérèglent considérablement les habitudes et, in fine, ne favoriseraient pas la concentration des étudiants. Pour sautoriser des vacances si répétées et si longues, les journées sont chargées et les étudiants assis sur une chaise de 8h à 17h. Un rythme moins lourd avec des journées de 8h à 13/14h comme aux Etats-Unis, mais avec moins de vacances, serait potentiellement plus adapté.


Ce rythme particulier aux Etats-Unis permet par ailleurs de donner une importance toute autre aux activités extra-scolaires. Sautoriser un sport et lapprentissage dun instrument relève de lexploit en France. Les jeunes Américains n’hésitent pas, eux, à cumuler baseball, tennis, théâtre…

Le prestige et le prix de la scolarité

La quasi-gratuité des écoles publiques en France fait rêver bien des Américains. Si entrer dans une université publique aux Etats-Unis se veut plus accessible, cela nen reste pas moins cher, avec un coût moyen de 10.000 dollars. Mais pour apposer le nom de l’université de leur choix sur leur CV, les jeunes américains sont prêts à souscrire à de lourds prêts.

Intégrer une école prestigieuse est pour eux extrêmement valorisant et une véritable fierté familiale. Cest le cas avec un degré moindre en France. Le rêve américain ne mélange donc pas qualité de lenseignement et facilité financière daccès. Les bourses au prestige sont très prisées pour une bonne et simple raison : laccèà cet enseignement supérieur en dépend souvent.

Vous souhaitez étudier aux Etats-unis ?

Si vous souhaitez étudier aux Etats-unis, plusieurs options s’offrent à vous. Elles influenceront néanmoins certains éléments administratifs. Tout d’abord, vous pouvez effectuer une période d’études courte sur place, notamment dans le cadre d’échanges universitaires par exemple. Pour ces séjours de quelques semaines, ou quelques mois au maximum, l’obtention d’un visa n’est pas toujours obligatoire. Il vous suffira alors de satisfaire aux exigences de la formalité ESTA USA pour pouvoir rester librement sur le territoire américain. Il vous faudra pour cela remplir un formulaire ESTA, cela peut être fait en ligne, et vous permettra d’effectuer des séjours de 90 jours, reconductibles, pour une période de 2 années.

Pour les séjours plus longs, l’obtention d’un visa traditionnel sera évidemment à envisager. On distingue plusieurs types de visas, de celui temporaire au visa d’immigration, qui ne rentre pas dans ce cadre. Pour trouver plus d’information vous pouvez consulter le site de l’Ambassade des Etats-unis en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *