Parapentiste : apprendre le parapente suffit-il pour devenir moniteur ?

Activité de loisir et de plein air destinée à ceux qui aiment les sensations fortes, le parapente permet à son adepte de pouvoir dériver dans les airs en vol libre, seul ou sous la conduite d’un moniteur en phase d’initiation.

Quelle formation pour le parapentiste ?

Tout commence par un baptême de parapente en biplace. Solidement harnaché à un moniteur vous pouvez vous faire une idée du vol libre et bénéficier d’une première expérience en vol assisté. L’âge minimum pour apprendre le parapente est de quatorze ans. Il n’existe pas d’âge maximum, tout dépendant de la condition physique du postulant. Néanmoins, il existe bien une contrainte de poids. Au-dessus de 110 Kg, on ne peut être accepté dans une école de parapente en raison du manque de résistance du matériel.

Après une initiation au sein d’une école de parapente affiliée à une fédération de vol libre, et au bout d’une série de stages et d’entrainement théoriques et pratiques, on peut devenir parapentiste c’est-à-dire un sportif capable de voler de manière autonome sur sites connus, avec des bonnes conditions atmosphériques. C’est en poursuivant ses entrainements dans un cadre bien réglementé que le parapentiste peut obtenir un premier brevet initial, puis ensuite un brevet de pilote à partir duquel il, pourra postuler à des formations supérieures.

Moniteur de parapente : une formation de haut vol

Devenir moniteur de parapente n’est nullement à la portée de tout parapentiste. Pour accéder à la formation de moniteur, il faut au préalable avoir le Diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (DEJEPS), qui s’obtient après un certain nombre d’années de pratique et plusieurs brevets à passer.

Il faut aussi pouvoir faire des résultats en compétition. L’entrée dans un centre de formation de moniteur de parapente est soumise à un test de sélection qui, s’il est positif, vous ouvre les portes pour la formation. La durée de la formation en école est ainsi de 1700 heures environ dont 800 heures réalisées en centre. Les 900 heures restantes s’effectuent auprès d’écoles professionnelles agréées pour l’accueil des stagiaires

Cours de parapente en Auvergne

S’il est un site vraiment idéal pour le parapente, c’est bien la région Auvergne. Située au cœur même de la France, la région auvergnate vous propose le survol en vol libre d’un des plus merveilleux sites volcaniques, avec les volcans de la Chaine des Puys et le Massif de Sancy. En prenant le train « Le Panoramique des Dômes », vous accédez au sommet du Puy de Dôme au site même de décollage.

Et là, confortablement installé dans votre siège dans les airs, vous y vivrez une féérie à nulle autre pareille, avec des vues magnifiques et exceptionnelles sur la grande Cascade du Mont-Dore, la Banne d’Ordanche, La Bourboule, la vallée de Chaudefour, le lac Chambon, etc. Plusieurs écoles de parapente vous proposent cette merveilleuse découverte des volcans vus du ciel, en vol biplace pour la découverte ou l’initiation, ou pour des utilisateurs plus aguerris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *