Quelques conseils pour établir un plan de formation pour son personnel

Le monde professionnel poursuit son évolution et a désormais atteint un tout autre niveau. En effet, après la digitalisation de leurs activités, de nombreux dirigeants souhaitent renforcer la capacité de leurs employés. Cette étape est cruciale pour améliorer la productivité de l’enseigne. Pour parvenir à cet objectif, les séances de formation sont indispensables.

    1. Dispenser une formation à ses employés : une obligation pour les employeurs

Souvent considérées comme une perte de temps, les formations commencent à gagner en importance aux yeux des chefs d’entreprise. Ces séances d’apprentissage sont notamment obligatoires dans certaines situations.

Après l’embauche d’un employé, une formation est dispensée pour que la recrue s’habitue à son nouvel environnement de travail. Cela est tout de même valable même si la personne concernée a déjà occupé un poste similaire. L’objectif est de faciliter son intégration et de lui renseigner sur le fonctionnement des différents services de la société.

Cet accompagnement s’impose également lorsque le salarié reprend ses fonctions après une absence de plus de 21 jours. Cette fois-ci, l’accompagnateur veille à ce que le travailleur s’habitue de nouveau aux tâches qu’on lui confie. Cette mesure concerne surtout les personnes qui viennent de profiter d’un congé de maternité ou de paternité.

On peut aussi citer d’autres cas particuliers. Néanmoins, les employeurs doivent avant tout se soucier des formations destinées à développer les compétences des agents. Ces dernières ne sont pas uniquement avantageuses pour l’employé, elles permettent également d’améliorer la rentabilité de l’entreprise. Négliger ce point peut constituer une infraction au Code du travail. Pour éviter toute sanction judiciaire, il convient d’élaborer un plan de formation répondant aux attentes des salariés et aux besoins de la société.

    1. Les étapes à suivre pour élaborer un plan de formation

Le plan de formation rassemble les mesures et les moyens mis en œuvre pour renforcer les capacités des salariés. Rédiger ce document stratégique exige le respect d’une méthodologie bien déterminée.

Après avoir effectué un audit de compétences, les responsables RH identifieront les besoins des employés. Grâce aux données récoltées, ces experts seront ensuite en mesure de définir des plans d’action pour combler les lacunes de chaque unité de travail. La décision finale appartient généralement au représentant du personnel. Après la validation du document, il ne reste plus qu’à annoncer la nouvelle aux personnes concernées. Toutefois, le service RH doit encore chercher une agence qui propose les modules recherchés. Pour ce faire, il suffira de faire quelques recherches sur internet. Quelques prestataires se spécialisent dans ce domaine et proposent une formation amélioration continue. Les intervenants ne dispensent pas uniquement des cours théoriques et pratiques, ils offrent également un accompagnement personnalisé. Grâce aux savoir-faire des formateurs, ces séances vont certainement améliorer les compétences de ses salariés. Cette prestation permettra à l’employeur d’honorer ses obligations légales. Ainsi, l’établissement n’aura aucun litige avec l’inspection du travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *