Quels sont les étapes à suivre pour changer de métier ?

A la recherche d’un épanouissement personnel et professionnel ou à la poursuite d’une meilleure situation financière, autant de raisons poussent à la reconversion professionnelle. La route est longue et semée d’embuches mais le rêve est à la clé. Aucune étape n’est à brûler pour changer de métier et réussir sa transition.

La définition des motivations

Entamer une reconversion de carrière commence par définir ses réelles motivations. Il s’agit de mettre en avant les raisons qui poussent à prendre cette décision de changer de métier. Ce n’est qu’en identifiant les causes profondes de ce désir de reconversion que l’on pourrait poser de bases solides de cette reconversion professionnelle qui ne doit pas être prise à la légère. Une prise de conscience sur les envies et les besoins peut définir les motivations d’un changement de carrière. Cette étape de réflexion est importante et demande de dresser un constat de sa situation actuelle.

On peut éventuellement envisager de changer de métier lorsque les valeurs personnelles sont compromises, si aucune évolution professionnelle n’est possible au sein de l’entreprise ou encore si l’environnement de travail est toxique. Toutefois, il existe également de mauvaises motivations qui ne justifient pas de quitter son actuel emploi, en occurrence : les objectifs de carrière incohérents, l’aversion pour l’autorité ou encore pour vivre d’une passion non lucrative.

Le projet : garantie d’une reconversion professionnelle réussie

Il est important de définir clairement son projet pour réussir sa reconversion professionnelle. La plus belle réussite est celle qui s’attache à un but, fixez-vous en et tenez-vous-y dès le départ. Il est alors conseiller de réaliser un projet qui vous tient personnellement à cœur.

Pour ce faire, il est nécessaire de passer par quelques étapes :

  • Définir son rôle dans l’entreprise. On pense alors à son degré d’importance pour le groupe, la fonction occupée, le modèle économique de l’entreprise, le fonctionnement de l’entreprise en votre absence ou encore les revenus de l’entreprise.
  • Se réconcilier avec son projet idéal. Cela implique d’allier les activités que vous souhaitez entreprendre au modèle de société que vous rêviez d’intégrer.
  • Etudier la faisabilité de votre projet. Les finances et la logistique sont les points importants de votre nouveau projet.

 

Les plans d’actions à entreprendre

Pour donner vie à votre projet, prenez le temps de bien le préparer. Il est inutile de quitter son emploi sur un coup de tête, il est important d’établir un plan de transition progressive mais aussi un plan d’actions pour mettre ses idées sur pied.

On planifie ainsi sa reconversion en commençant par un bilan de compétences. On identifie ses savoir-faire et ses compétences en les ajoutant à son nouveau CV. La passion sera aussi un moteur de votre plan de changement de carrière. Prendre du plaisir à travailler évite de changer encore et encore de carrière lorsque vous rencontrerez des éventuelles difficultés en cours de route.

Faire une étude du marché est une étape que vous ne devez en aucun cas sauter. Se lancer dans l’entrepreneuriat demande d’étudier le futur marché, de faire une analyse concurrentielle, de dénicher les fournisseurs, de penser au moyen de distribution du produit, de maitriser les lois du secteur d’activité et de réaliser des sondages.

Changer de métier implique de faire table rase de son passé et accepter de tout recommencer. Il est donc important de se former au métier que vous aurez choisi pour pouvoir développer votre entreprise.
Pour concrétiser sa reconversion, il est possible de se faire accompagner par des professionnels via l’application fongecif ou un coach personnel. Ils sont en mesure d’aider à se lancer sereinement dans la création d’entreprise mais accompagnent également ceux en recherche d’un nouvel emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *