Tout savoir sur le métier de gestionnaire de paie

Le gestionnaire de paie est un professionnel qui a à sa charge les fiches de paie des employés d’une entreprise. Il assure la gestion de la paie et le calcul des salaires, en considérant les cotisations, congés, heures supplémentaires, primes, taxes, arrêts, etc. Ainsi, il va contrôler chaque bulletin de salaire, en vue de garantir que les informations sont exactes. Vu la complexité de l’élaboration de cette tâche, ce professionnel est sollicité en entreprise pour assurer une rémunération correcte et dans les délais. Par ailleurs, il assure également la gestion administrative du personnel (absences, maladies, augmentations, promotions …). Voici tout ce qu’il faut savoir sur le métier de gestionnaire de paie

Quelle formation suivre pour devenir gestionnaire de paie ?

La profession de gestionnaire de paie est accessible après un BAC+2 ou un BAC+3. Il n’existe pas de formation spécifique pour se former à ce métier, toutefois, vous pouvez passer par plusieurs formations diplômantes. Pour se former en gestion de paie, vous pouvez suivre un DUT ou un BTS en : administration, gestion des entreprises, finance, RH ou comptabilité. Il est également possible d’effectuer un Bachelor ou une licence en : comptabilité, gestion ou RH.

Où exercer la profession de gestionnaire de paie ?

Le professionnel en gestion de paie évolue principalement dans les grandes entreprises ou les cabinets de conseils. En ayant une expérience suffisante, vous pouvez prétendre à une évolution de carrière dans des domaines tels que la gestion du personnel, la gestion des ressources de l’entreprise ou des RH. Ce qui donne droit à des emplois comme : responsable de l’administration RH et de la paie, assistant de gestion, contrôleur de gestion, responsable SIRH, responsable rémunération, directeur des ressources humaines, etc.

Quelles sont les qualités d’un gestionnaire de paie ?

Un professionnel de la paie doit aimer travailler avec des chiffres, savoir manipuler un logiciel de paie et avoir des notions en droit social et du travail, pour éviter d’omettre les mentions légales en vigueur. De plus, pour un technicien, des qualités telles que : la rigueur, le sens du relationnel, la disponibilité et la discrétion sont fortement appréciées. Il est, en effet, important de faire attention au moindre détail, pour éviter de commettre des erreurs dans le calcul des salaires. Les salariés doivent également pouvoir communiquer aisément avec ce professionnel, grâce à sa disponibilité et son relationnel. Etant informé des détails relatifs aux rémunérations, congés maladie, …, le gestionnaire de paie se doit d’être discret pour préserver la vie privée des employés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *