5 conseils pour rendre un business plan efficace

Une pléthore de business plan se rédige chaque jour, mais très peu gardent scotcher les bailleurs ou potentiels partenaires. Assurer un financement ou un quelconque appui à une entreprise passe impérativement par un business plan qui séduit ses lecteurs. Ces quelques conseils vous aideront à obtenir un business plan efficace.

Faire une bonne présentation du porteur de projet et de l’équipe

Le porteur de projet se présentera en mettant en avant ses compétences qui participeront directement ou indirectement à la réussite du projet. Les formations, compétences particulières, expériences antérieures, objectifs de création, valeurs portées et véhiculées à travers le projet, devront être mis en avant.

Si le porteur de projet est accompagné d’associés, ceux-ci seront aussi présentés. Cette présentation devra aborder la complémentarité entre les associés et le porteur de projet. La valeur ajoutée et les apports de chacun des associés devront être précisés. Enfin, une description minutieuse précisera les rapports entre les associés.

Pour finir, l’équipe du projet sera présentée en précisant l’effectif global, les postes et les qualifications nécessaires à ces postes.

Réaliser une analyse complète du marché

Cette analyse prendra en compte aussi bien le marché que la concurrence et l’environnement.

Analyser le marché c’est analyser un ensemble d’indices. Il s’agit de :

  • La taille du marché : ses caractéristiques.

  • La segmentation du marché : les possibilités de segmentation et leurs critères.

  • Le degré de maturité du marché : maturité, croissance ou ralentissement du marché, perspectifs.

  • La réglementation du marché : existence de législations, règles ou normes.

  • Les facteurs clés de succès du marché : recherche des compétences de réussite.

Pour analyser la concurrence, il faudra dans un premier temps, identifier les concurrents directs et indirects de votre entreprise. Dès que les concurrents sont connus, les principaux d’entre eux seront analysés sur les plans financier et non financier. L’aspect financier portera sur leurs chiffres d’affaires, leurs salariés, la part de marché qu’ils détiennent et leur résultat d’exploitation. Pour l’aspect non financier, les informations d’une analyse SWOT suffiront.

L’analyse de l’environnement concurrentiel apportera des informations par rapport à l’attractivité du marché et permettra de prendre une décision. Cette analyse portera sur :

  • Le pouvoir de négociation des clients ;

  • L’existence de produits de substitution ;

  • Le pouvoir de négociation des fournisseurs ;

  • La menace de nouveaux entrants ;

  • La concurrence.

Élaborer un plan marketing

Il se fera au bout de cinq grandes étapes qui seront essentielles.

Étape 1 : réaliser une analyse SWOT pour identifier les forces et faiblesses de votre entreprise et les opportunités et menaces du marché.

Étape 2 : formuler des objectifs SMART (spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et temporel).

Étape 3 : formuler des axes stratégiques en lien avec les objectifs sur la base de votre analyse SWOT (vos forces et faiblesses).

Étape 4 : réaliser une planification chiffrée annuelle des activités à mener pour chaque axe stratégique.

Étape 5 : mettre en œuvre le plan, mesurer les résultats atteints et corriger au besoin.

Élaborer le plan de production et d’exploitation

À travers cette section, vous planifierez vos principales activités opérationnelles et vos besoins en main-d’œuvre.

Dans un premier temps, il vous faudra définir des objectifs de production par rapport à votre capacité de production. Les objectifs de production devront être SMART.

Puis, vous décrirez en détail votre processus de conception du produit tout en mentionnant les matières premières utilisées. Il faudra faire suivre cette description d’un échéancier d’étapes de fabrication. Pour les services, vous présenterez un plan opérationnel avec les procédures pour la gestion des services.

Les aménagements, installations et équipements nécessaires à la réalisation du projet seront argumentés et une liste des équipements à utiliser devra être produite.

Ensuite, si vous êtes une entreprise manufacturière ou commerciale, vous présenterez les principaux fournisseurs identifiés en précisant leurs délais de livraison et leur politique de crédit. Vous présenterez la gestion de vos marchandises (inventaires).

Enfin, vous indiquerez les ressources qui seront allouées à la mise en œuvre du plan de production. Vous produirez aussi un calendrier de production et un budget détaillé pour le plan de production.

Réaliser un prévisionnel financier

Le prévisionnel financier est la partie financière du business plan. Il vient étayer avec des chiffres vos conclusions et stratégies retenues tout au long du business plan. Il est indispensable pour convaincre les bailleurs et potentiels partenaires.

Cette suite de tableaux financiers témoigne de la santé de votre entreprise. Vous devez faire figurer les éléments suivants dans votre prévisionnel financier :

  • Le compte de résultat : il présente l’ensemble des produits et des charges prévisionnelles du projet.

  • Le plan de financement : il permet de mesurer l’équilibre financier d’une entreprise. Il apprécie le rapport entre les besoins et les ressources de l’entreprise.

  • Le plan de trésorerie : il permet d’apprécier la capacité d’une entreprise à s’autodévelopper.

  • Le bilan prévisionnel : Il résume les biens que l’entreprise possédera par rapport à ses dettes.

  • Le calcul des ratios financiers : les ratios permettent d’apprécier la santé financière de votre entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *