La sûreté cynophile, la meilleure protection contre le terrorisme ?

Depuis les attentats de 2012 avec Mohammed Merah, la sécurité intérieure de la France est mise à rude épreuve. Les pouvoirs publics déploient d’importants moyens financiers, humains et matériels pour parer à toute forme de menace. Et pour compléter les dispositifs de sécurité, les entreprises de sûreté aéroportuaire et leurs équipes cynophiles viennent en appui aux autorités.

Identifier la menace avant tout risque

Le chien possède un odorat 1000 à 100.000 fois supérieur à celui de l’homme. Ces neurones olfactifs sont particulièrement développés, ce qui lui permet de suivre et identifier plus de 500.000 odeurs, dont celle des explosifs.

Les chiens formés à la détection d’explosifs sont en mesure d’inspecter les lieux les plus inaccessibles en quelques secondes seulement. Avec des formations spéciales, ces chiens sont capables d’identifier une grande variété d’explosifs, peu importe leur forme (solide ou liquide), leur origine (industriel, militaire ou artisanal) ou leur composition (TNT, PEP 500, C4, hexal, etc.).

Un tel avantage permettra à un chien de déceler la menace face par exemple à une ogive dissimulée dans une camionnette ou à un engin explosif improvisé ((EEI) caché dans une valise.

La protection des sites sensibles, des aéroports, des ports ou encore des gares fait partie des premières préoccupations des pouvoirs publics et des entreprises. Opter pour une solution de cynotechnique performante est la meilleure solution à entreprendre pour déjouer tout risque d’attentat.

Des chiens pour neutraliser facilement les engins explosifs

Les chiens détecteurs d’explosifs sont bien plus fiables que des machines et permettent d’assurer une protection efficace. Mobiles, les équipes cynophiles peuvent être rapidement déployées sur divers sites et bénéficient d’une efficacité inégalable. 

Maillons importants du dispositif de sûreté, les maîtres-chiens explosifs, dont la formation est très poussée, jouent également un rôle crucial en dirigeant chaque inspection avec minutie. Si le flair de l’animal est sollicité, l’expérience et la réactivité de l’agent de sûreté ont également toute leur importance pour repérer des objets suspects, les identifier et rapidement donner l’alerte. 

Toujours dans le but de neutraliser une cible avant que celle-ci ne passe à l’action, il est également possible de faire intervenir des chiens détecteurs d’armes à feu. Leur efficacité n’est plus à prouver et leurs excellentes performances contribuent davantage à la sécurité des personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *