Pourquoi il est important de se préparer en avance pour les concours ?

Un concours est un moment plus ou moins stressant pour tous les candidats. Les montées d’adrénaline font souvent oublier des points essentiels pour l’évènement, voilà pourquoi il est primordial d’être prêt le grand jour. Si certains n’arrêtent pas de repasser tout le matériel dont ils ont réellement besoin dans la tête, d’autres prennent en compte leur liste maison. Entre l’inscription et la date exacte du concours, il y a encore quelques mois. À vrai dire, c’est à la fois long et aussi court. L’une des grandes difficultés des candidats est la bonne gestion de l’emploi du temps et la préservation de la motivation. Il devient donc essentiel de préparer en avance les concours pour éviter les mauvaises surprises et mettre les chances de son côté.

Rester toujours motivé

On sait tous que préparer les concours peut mettre à rude épreuve le moral. Ainsi, pour ne pas jeter l’éponge et baisser les bras, vous devez connaître vos motivations. Certaines personnes veulent devenir professeurs, pompiers ou encore juges dès leur plus jeune âge, sans imaginer être dans un autre rôle. D’autres sont très animées d’un désir d’intégrer un poste dans le service public et de servir la collectivité. Quoi qu’il en soit, toutes ces personnes ont un avantage exceptionnel : ils disposent d’une vocation qui les pousse afin qu’ils ne mettent pas la gomme dans la dernière ligne droite. Il y a également les vocations plutôt tardives dues au renforcement du marché du travail. Ces personnes ne devraient pas avoir honte de leur choix : le réflexe de la sécurité de l’emploi représente un véritable moteur. La situation peut être plus compliquée pour les candidats qui s’inscrivent juste par défaut ou qui pensent uniquement qu’il faut bien gagner sa vie. En effet, ils risquent de se dire que le temps leur semble trop long et finir par se décourager.

Établir un planning méthodique avant et pendant les examens

Préparer les concours d’entrée ou encore autres tient du tour de force tant les programmes sont immenses. La difficulté est de même si vous vous êtes inscrit à plusieurs concours. En outre, les enjeux des concours sont nombreux, ce qui peut vous conduire au stress et à la frustration. Tous les ans, beaucoup de jeunes candidatent pour entrer dans les écoles de commerce, de Sciences Po, d’ingénieurs et PGE PGO, mais les postes vacants sont rares. Il est donc indispensable d’établir une méthode adaptée à votre rythme et surtout très efficace. De ce fait, vous devez préparer un planning où vous alternez les temps de révision et les moments de détente. Par ailleurs, l’apprentissage est une question de méthode ; plus vous comprenez le vrai fonctionnement du concours, plus vous optimisez vos chances de réussir.

Se munir des outils de préparation adaptés

Les rapports de correction des jurys et les annales des épreuves représentent d’importants documents, puisque chaque concours a ses particularités et le jury peut être plus ou moins sélectif. La culture générale peut faire une grande différence : chiffres clés, missions, actualités… Les connaissances des enjeux et des grands débats sont également un véritable atout majeur. Un planning de révisions bien établi vous permettra d’éviter les mauvaises surprises. Pour pouvoir répondre à toutes les questions qui se présentent, pensez à mettre en place un plan simple. En effet, les correcteurs n’apprécient pas vraiment les argumentations qui vont dans tous les sens. La préparation en ligne est un excellent moyen de vous entraîner dans des conditions plus proches de celles des examens.

Toujours s’entraîner

Passer un concours, c’est comme devenir des patineurs professionnels lors des Jeux olympiques. Vous disposez d’un programme libre à organiser : des épreuves de culture générale, ainsi qu’un programme court où vous devez exécuter des figures imposées. Cela doit être réalisé le grand jour, dans un temps bien précis et limité. Surtout, ne valorisez pas les matières à fort coefficient par rapport aux autres : il se pourrait que la dissertation de culture générale vous mette dans une situation perplexe le jour J. Vous devez donc profiter pleinement des mois de préparations pour apprendre à bien gérer votre temps pendant les examens et pour acquérir certains réflexes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *